Quand faire jouer l’assurance vie ?

Paradmin1975

Quand faire jouer l’assurance vie ?

La première chose à faire est d’informer la compagnie d’assurance de l’invalidité ou du décès.

Si la seule assurance dont disposait l’assuré était celle contractée auprès de la banque pour l’hypothèque, il est fort probable que la banque en soit le bénéficiaire. Il sera nécessaire de contacter l’entité pour qu’elle gère l’annulation de la dette.

Les bénéficiaires de l’assurance doivent accomplir les formalités exigées par l’assureur, telles que la présentation du rapport d’invalidité de la Sécurité sociale ou de la mutuelle, le cas échéant, ou du certificat de décès, du rapport médical, des rapports de l’autorité judiciaire en cas de décès à la suite d’un accident, la présentation du testament ou du certificat du registre des dernières volontés, etc.

Il est préférable de contacter la compagnie d’assurance le plus tôt possible et d’indiquer les conditions nécessaires pour effectuer le dépôt sur le compte du bénéficiaire.
9 – L’assurance vie est-elle la même chose que l’assurance décès ?

Non. Ils sont différents, et vous pourriez avoir besoin des deux.

L’assurance vie vous protège en cas d’invalidité et protège vos proches en cas de décès. L’assurance décès couvre les frais d’inhumation qui, si vous ne le savez pas, sont très élevés.

Pour éviter de bouleverser votre famille si vous décédez, il serait bon que vous ayez une assurance décès, que vous pouvez payer annuellement, par versements ou en une somme forfaitaire. Vous vous assurez ainsi que vos dépenses sont payées par vous, sans être un fardeau pour personne.

Souscrire une assurance décès est un geste d’éducation, de civilité et de considération que nous devrions tous faire. Mais attention, il y a parfois ceux qui ont des funérailles magnifiques, mais qui laissent ensuite leur famille à deux bougies.

L’assurance vie est la chose la plus importante.
10 – Comment savoir si un parent décédé avait une assurance vie ?

Tu vas devoir faire de la paperasse, et dépêche-toi !

Dans le registre de la Direction générale des assurances et des fonds de pension, vous êtes informé de toutes les assurances vie de la personne décédée, car parfois le bénéficiaire ne sait pas qu’il a une assurance qui lui a été donnée pour faire des cartes bancaires ou pour ouvrir des comptes. Toutes les assurances sont reflétées dans cet organisme dépendant du Ministère de l’Economie.

Vous devez également télécharger le formulaire 790-006 sur le site Internet du ministère de la Justice afin de demander un certificat de contrat d’assurance avec couverture décès. Vous devez fournir les documents demandés, tels que le certificat de décès et le registre des dernières volontés, payer des frais et les soumettre dans les 15 jours suivant la date du décès.

Dans un délai maximum de 7 jours, ils pourront également vous informer des contrats d’assurance que la personne décédée avait et avec quelles compagnies.

Vous pouvez ensuite vous adresser à l’assureur et demander une indemnisation si vous êtes le bénéficiaire.
11 – L’ASSURANCE VIE NE FONCTIONNERA-T-ELLE QUE SI JE DÉCÈDE ? QUE FAIRE SI MON PARTENAIRE DÉCÈDE ?

L’assurance vie ne couvre qu’une seule personne, le preneur d’assurance. S’il meurt, ses héritiers reçoivent l’argent.

S’il y a deux membres de la famille qui fournissent le revenu nécessaire et que l’économie familiale ne serait pas affectée si l’un d’eux était absent, il est nécessaire d’avoir deux polices d’assurance vie.

Lorsque deux membres de la famille contribuent à l’entretien du ménage, il convient que les deux aient une assurance-vie pour que les enfants, s’il y en a, ou le reste des personnes à charge ne manquent pas de ce qui est nécessaire en cas de décès.

Dans le cas, encore fréquent en Espagne, où la femme est femme au foyer, elle devrait aussi avoir une assurance vie, car son travail domestique, même s’il n’est pas rémunéré, est très précieux : qui s’occuperait des enfants et du foyer si elle décède ? Il faudrait payer beaucoup d’argent pour que quelqu’un la remplace.

L’assurance vie n’est pas chère et vous pouvez en souscrire autant que vous le souhaitez pour vivre en paix.

L’assurance vie liée à une hypothèque ne couvre habituellement que le capital impayé à rembourser à la banque, et non la tranquillité d’esprit de votre famille. L’avantage d’une compagnie d’assurance est que l’assuré choisit ce qu’il veut assurer et combien ses héritiers recevront s’il décède.

Dans certaines entreprises, il existe également une forme d’assurance vie “deux conjoints” qui compensent par le double ou le quadruple si les deux membres du couple décèdent. C’est une bonne idée de laisser des enfants mineurs bien protégés. Il faut comparer et prendre les meilleures décisions à chaque étape de la vie.
En savoir plus : https://123vie.ch/contact/

À propos de l’auteur

admin1975 administrator

Laisser un commentaire

*

code