Avant l’augmentation mammaire

Paradmin1975

Avant l’augmentation mammaire

Le patient devra également remplir un questionnaire médical, nécessaire pour détecter d’éventuels problèmes rhumatologiques ou immunitaires.

Il est très important d’informer votre médecin de façon appropriée sur les médicaments que vous prenez. Il faut garder à l’esprit que la prise de certains médicaments peut être nocive, surtout si vous les prenez immédiatement avant la chirurgie. En fait, quelques semaines avant la chirurgie, il est conseillé au patient de s’abstenir de prendre tout médicament contenant des composants tels que l’acide acétylsalicylique, des anti-inflammatoires et des suppléments de vitamine E, ou de l’huile d’énagre, car les composants de ces médicaments peuvent provoquer de petits saignements et la formation d’hématomes pendant la phase post-opératoire.

Avant l’intervention chirurgicale, le patient devra se soumettre à des examens médicaux de différents types ainsi qu’à des analyses cliniques.

Avant l’intervention chirurgicale, le patient devra donc se soumettre à des examens médicaux de différents types ainsi qu’à des analyses cliniques. Un historique médical du patient doit être établi et tous les tests nécessaires seront effectués pour confirmer que le patient est un candidat approprié pour ce type d’opération. Les tests à effectuer comprennent des radiographies pulmonaires, des électrocardiogrammes et des analyses sanguines. Après un certain âge, le médecin demandera au patient d’effectuer une échographie des seins pour exclure d’éventuels kystes, tumeurs du sein, ou anomalies qui rendent le sein incompatible avec ce type d’intervention.

Pendant la phase préopératoire, le chirurgien et le patient doivent s’entendre sur le type de prothèse à utiliser, la taille, la forme et la voie d’insertion de la prothèse. Le patient doit prendre très au sérieux les conseils du médecin afin d’éviter d’éventuels excès par rapport au volume de la prothèse, car l’objectif final est d’obtenir une silhouette esthétique et harmonieuse, en tenant compte des caractéristiques du reste du corps. En général, les caractéristiques de chaque femme seront évaluées d’une manière particulière : des aspects tels que la largeur de la base glandulaire, l’anatomie du sein, la couverture cutanée et la capacité à étirer la traction cutanée antérieure, ainsi que la distance entre l’aréole (et le mamelon) et la rainure inframammaire sous tension maximale seront analysés.

En ce qui concerne l’âge minimum, il n’est pas recommandé de subir une augmentation mammaire avant l’âge de 18 ans. En plus des raisons physiques, il peut également y avoir des doutes sur la stabilité émotionnelle du patient au moment de prendre une décision appropriée, si elle est très jeune.

Pendant la phase précédant l’opération de mastoplastie, le chirurgien et le patient doivent s’entendre sur le type de prothèse à utiliser, la taille, la forme et la voie d’insertion de la prothèse.

Il est conseillé, avant la chirurgie, d’acheter un soutien-gorge de sport, ou tout autre type jugé le plus approprié par votre chirurgien plasticien.

Il est très important d’arrêter de fumer dès que vous prenez la décision de subir la chirurgie. En effet, le tabagisme peut avoir des effets néfastes et rendre plus difficile la cicatrisation des plaies.

Avant l’intervention, le médecin doit fournir au patient des informations sur le type d’anesthésie qu’il utilisera et la technique d’incision qui sera utilisée pour la pose des implants mammaires. Selon le jugement du chirurgien, l’intervention sera réalisée sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale avec sédation. Cependant, il est important de souligner que l’opération est totalement indolore, puisque le patient sera sous anesthésie, quel que soit le mode choisi, et pour cette raison ne ressentira aucune douleur.

En ce qui concerne la nutrition les jours précédant l’intervention, le patient doit éviter ou réduire sa consommation de graisses et de farines. Il est conseillé d’augmenter la consommation de protéines et de légumes. Les aliments contenant de la vitamine C aident le processus de cicatrisation de la plaie.

Le patient ne doit pas utiliser de lotions ou de crèmes de beauté sur le corps et le visage, y compris les crayons pour les yeux et le rouge à lèvres. Vous ne pourrez même pas utiliser de vernis à ongles sur vos ongles.

De plus, la patiente doit avoir l’estomac vide le jour où elle subit l’intervention de mastoplastie additive, de sorte qu’elle ne doit pas manger ni boire pendant les douze heures précédant l’intervention. Dans tous les cas, c’est le chirurgien plasticien qui décidera à ce sujet.

À propos de l’auteur

admin1975 administrator

Laisser un commentaire

*

code