Augmentation mammaire pourquoi et comment ?

Paradmin1975

Augmentation mammaire pourquoi et comment ?

Il est très important de décrire un dossier clinique approprié, afin de déterminer tout problème qui empêche l’opération d’augmentation mammaire. Le chirurgien doit connaître ces antécédents cliniques afin de pouvoir détecter toute contre-indication.

Chirurgie d’augmentation mammaire

Une fois qu’une décision a été prise de subir une intervention chirurgicale, il y a toute une série d’examens médicaux pour préparer la patiente à la chirurgie d’augmentation mammaire. L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale sans complications majeures qui dure environ une ou deux heures, mais dont la durée exacte dépend de la complexité de l’opération.

L’approche du chirurgien pour placer l’implant prothétique peut se faire soit entre l’aréole du mamelon et la peau du sein, sous le sein dans le sillon sous-mammaire, soit par l’aisselle. L’itinéraire est choisi en fonction des caractéristiques physiques de chaque patient, de la taille de la prothèse et de ses préférences. L’insertion par l’aréole du mamelon est une technique largement utilisée, car la cicatrice est masquée par le changement de couleur entre l’aréole et la peau du sein. Il n’est pas utilisé dans les cas où l’aréole est très petite ou lorsque l’implant prothétique a un grand volume ; dans ces cas, il est généralement placé sous le sillon mammaire. Le choix de la prothèse (lisse ou ridée, ronde ou anatomique, de marque), ainsi que la technique à utiliser pour l’introduire, se fera selon le critère du chirurgien, qui choisira la solution la plus appropriée, pour obtenir le meilleur résultat pour son patient.


Le mode de pose de l’implant prothétique est choisi en fonction des caractéristiques physiques de chaque patient, de la taille de la prothèse et de ses préférences.

Après la mise en place de l’implant, la palpation du sein ne sera pas affectée de manière significative, car la glande mammaire reste attachée à l’implant prothétique, c’est pourquoi la femme peut apprécier les changements de texture et de consistance.

L’augmentation mammaire n’est pas un problème pour la mammographie ou d’autres tests diagnostiques. Cependant, il est conseillé de toujours informer le radiologue pendant les examens radiologiques que des implants mammaires sont portés, afin que le radiologue puisse adapter l’examen à la situation personnelle de la patiente.

Comme simple recommandation, puisque ce n’est pas un facteur déterminant, il est bon de se rappeler que pendant le cycle menstruel le sein devient plus tendu, c’est pourquoi, si possible, il est préférable de planifier l’opération à une date qui ne coïncide pas avec le cycle menstruel.

L’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale ou totale, une distinction qui sera évaluée au cas par cas, afin de choisir l’option la plus appropriée, en tenant toujours compte de ce que le patient souhaite. Le jour de l’intervention, le patient doit avoir l’estomac vide, solide et liquide, et ne doit pas avoir appliqué de crème ou de lotion, y compris des produits de beauté et de beauté.


La chirurgie d’augmentation mammaire peut être réalisée sous anesthésie locale ou totale.

Dans l’opération d’augmentation mammaire, nous soulignons l’importance d’une mobilisation postopératoire précoce de la zone opérée, à travers des massages qui seront effectués par la patiente elle-même. Cela aide à réduire la possibilité de problèmes futurs tels que la contracture capsulaire. La compression des seins et la mobilisation de la prothèse seront effectuées trois ou quatre fois par jour et environ 25 fois au total, afin de permettre au corps de former une grande capsule. Les massages doivent être effectués pendant quelques mois. En cas de douleur ou d’inconfort après la chirurgie, le médecin recommandera l’ingestion d’anti-inflammatoires ou d’analgésiques. Pour réduire l’accumulation de sang dans la cavité de la prothèse, un drainage fin est utilisé dans les premiers jours. Une fois l’opération terminée, il est important d’appliquer un pansement compressif et d’utiliser un soutien-gorge approprié. D’autres complications possibles qui peuvent survenir localement, comme les hématomes, les infections, l’intolérance aux points de suture, etc., nécessitent un traitement approprié, mais leur incidence est très faible.

Après l’augmentation mammaire ou l’augmentation mammaire, une fois de retour chez vous, vous aurez une vie normale, à condition d’éviter de faire des efforts intenses ; vous devez soulever les poids en utilisant vos jambes et en évitant tout mouvement ou position qui cause une douleur dans la poitrine. Il est normal de ressentir un certain inconfort semblable à celui des petites aiguilles ou d’une “montée de lait”, qui sont traitées avec des médicaments et qui diminuent de jour en jour. Après une semaine, les analgésiques sont rarement nécessaires. Vous pouvez prendre une douche avec de l’eau tiède dès le deuxième jour après l’opération, en évitant de mouiller votre poitrine et surtout les pansements. L’exposition au soleil et l’effort physique doivent être évités pendant quelques semaines et une fois cette période de repos terminée, l’activité physique et sportive peut reprendre au même niveau qu’avant l’opération. La période de repos est très courte.

En savoir plus : https://www.belle-fontaine.ch/fr/traitement/augmentation-mammaire-avec-graisselipofilling-mammaire/

À propos de l’auteur

admin1975 administrator

Laisser un commentaire

*

code