Archive de l’étiquette meilleurs tweets

Parzandro

Quels sont les tweets qui fonctionnent ?

tweets-agence-web-Geneve

 

Aujourd’hui, Twiter est devenu l’un des réseaux sociaux les plus utilisés sur Internet, atteignant 320 millions d’utilisateurs actifs chaque mois. Un compte sur ce réseau permet donc à une entreprise particulière de générer de la publicité par la publication de tweets dans le profil de votre compte.

Un tweet publié par le compte d’une entreprise ne peut être visualisé que par les utilisateurs avec lesquels ce compte est en relation, les « suiveurs ». C’est pourquoi les retweets peuvent être utiles pour cette entreprise -tweet généré au départ par un compte et qu’un utilisateur a copié et publié dans son propre profil- car ils permettront à l’entreprise d’interagir avec un plus grand nombre d’utilisateurs des contenus du groupe de suiveurs de son compte.

L’entreprise peut alors se poser la question :

Comment savoir si un tweet est susceptible d’être retweeté ?

Quels sont les facteurs les plus influents pour qu’un tweet soit retweeté ou non ?

Pour répondre à ces questions, nous avons effectué une analyse mathématique basée sur les données de 10 comptes twitter. Les facteurs étudiés dans cette analyse sont divisés en trois groupes : les caractéristiques des tweets publiés, les caractéristiques des comptes et les caractéristiques du texte de ces tweets. Voyons ci-dessous quels sont les facteurs qui composent ces groupes et les résultats obtenus à partir de l’analyse.

À quel moment est-il plus pratique d’écrire un tweet pour maximiser les chances d’être retweeté ?

Dans la figure 1, nous pouvons examiner comment les possibilités de retweeting augmentent tout au long de la journée, atteignant un maximum pour les tweets écrits entre 21 et 23 heures.

Une agence web à Genève saura mieux vous orienter sur la façon dont il faut créer de bons tweets pour votre audience. Contactez ces agences web spécialisé dans les réseaux sociaux surtout.

Nous nous demandons à quoi cela peut bien être dû, c’est pourquoi nous avons réalisé une petite étude (figure 2) où il est montré que les tweets créés dans cet intervalle de temps sont pour la plupart retweetés entre 21 et 23 heures et entre 8 et 11 heures du matin. Il est clair, d’après les comptes rendus étudiés, que les personnes qui retweettent sont en ligne et le font généralement dans l’intervalle de temps où les tweets sont écrits ou à la première heure du matin, ce qui fait que les tweets ne se perdent pas dans leur chronologie.

Quel jour de la semaine un tweet a-t-il le plus de chances d’être retweeté ?

Dans la figure 3, nous pouvons voir comment les possibilités de retweeting augmentent du lundi au mercredi, ce jour de la semaine étant le maximum. Après le mercredi, nous constatons une diminution le jeudi et bien que les possibilités augmentent légèrement le vendredi, elles diminuent le week-end jusqu’à atteindre le jour où les possibilités de retweeting ont été les plus faibles, à savoir le dimanche.

Quand et quels éléments un tweet doit-il comporter pour être retweeté ? Quelles caractéristiques doivent présenter les adeptes de notre compte ?

En résumant les résultats précédents, nous concluons donc que les meilleurs jours de la semaine pour publier un tweet que nous voulons être retweeté sont le mardi et le mercredi dans un délai de 21 à 23, heures pendant lesquelles les utilisateurs de twitter ont davantage l’habitude d’effectuer des retweets, puisqu’ils sont en ligne. En ce qui concerne le contenu du tweet, il est important qu’il comporte un élément qui attire l’attention de l’utilisateur, comme une vidéo ou une photo. Enfin, indiquez qu’un compte sur lequel vous souhaitez retweeter vos tweets doit avoir un suiveur de qualité, et pas seulement une grande quantité, car cela ne vous donnera pas plus de chances de voir vos tweets retweetés.

CONCLUSION

Cet exercice a montré comment une analyse mathématique des données de tweet et de retweet nous permet de connaître les causes qui font qu’un tweet peut être retweeté et de tirer parti de ces connaissances pour optimiser les futures campagnes, améliorant ainsi la portée qu’elles peuvent avoir.

Avec cette longueur comme maximum dans votre message, il est essentiel de synthétiser et de garder ce qui est important. Aujourd’hui, il y a environ 3,5 millions d’utilisateurs enregistrés dans ce réseau social, parmi lesquels on trouve des profils qui traitent de sujets très différents.

Dans ce type de réseau social, il suffit d’un clic pour suivre et déplier l’information qui leur parvient sous la forme d’un tweet. L’information doit donc avoir quelque chose de spécial pour intéresser à la fois nos proches et ceux que nous ne connaissons pas. Parfois, la clé pour se différencier dépend du respect d’une série de directives afin que notre tweet ait plus d’interaction et aille plus loin.

Voici les plus importants pour pratiquer l’art d’écrire le tweet parfait.

Vous devez être bref et concis : allez à l’essentiel. Les tweets courts ont tendance à générer un plus grand nombre de clics et vous permettent d’ajouter du contenu aux utilisateurs qui vous retweetent.

Utilisez un vocabulaire proche : ne le donnez pas à Shakespeare, et utilisez une terminologie plate et proche, sans aller trop loin avec les expressions familières. Évitez également le langage commercial.

Utilisez des #hashtags : utilisez des #hashtags pour marquer les mots clés de vos tweets, mais n’en abusez pas. Entre 1 et 3 hashtags par tweet est plus que suffisant. Et lorsque vous utilisez l’un des deux mots, faites-le avec la méthode de la bosse : #DayBook.

Il n’est plus nécessaire de raccourcir les URL : le lien complet et le lien raccourci prennent tous deux 23 caractères dans un tweet.

Ajoutez des liens, des images, des vidéos et les derniers GIF : ce type de tweets a plus de viralité car le contenu visuel attire davantage l’attention du public et le prédispose à le lire. Il est possible d’ajouter au maximum quatre images de 24 caractères chacune. Un seul GIF peut être ajouté par tweet au coût de 24 caractères.

Mettez le lien et le #hashtag ensemble : si vous utilisez le #hashtag à la fin du tweet à côté du lien, vous aurez plus d’interactions.

Pour en savoir plus sur ces agence web, visiter aussi : https://agenceweb4.chhttps://www.sortlist.chhttps://www.simplydesign.chhttps://www.procab.ch, et  http://www.rwswebagency.ch .

N’utilisez pas de majuscules : dans les réseaux sociaux et les blogs, les majuscules sont synonymes de cris. Faites attention à cela, quelqu’un pourrait se sentir offensé.

Attention à l’orthographe : il n’y a rien de pire que de poster des tweets avec des fautes d’orthographe. Utilisez également des acronymes et des abréviations connus et conservez les noms des entreprises, des organisations et des institutions.

Faites attention à la ponctuation : évitez d’utiliser des exclamations et des interrogations dans le même tweet. Statistiquement, les tweets mis en évidence sont constitués de structures simples et d’une ponctuation correcte.

Tweets sur l’actualité : les dernières nouvelles sont adaptées au contexte d’un plus grand nombre de personnes. Ce type de tweets a 40 % de chances supplémentaires d’être diffusé, en raison de l’empathie et de la conversation qu’ils génèrent avec d’autres adeptes.

Mention des sources et des marques connues : les tweets qui font référence à des médias importants et à des marques prestigieuses sont davantage partagés.

Contenu précieux : ne vous contentez pas de partager les informations de votre blog ou de votre site web. Selon ceux qui en savent le plus, l’idéal est de partager vos posts 20 % du temps et un contenu externe de qualité les 80 % restants. Il augmentera votre facilité de clic (CTR).